Johanna

JOHANNA

Paroles: Samuel Leroy – Laurent Sintès
Musique: Nate Shavin – Or Koskas

Les jours de pluie,
Je repense à toi;
Quand mon cœur est gris,
Johanna.

Les soirs K.O,
Je pense à tes bras;
Je n’ai qu’une photo
Johanna.
Tu sais,

Il y a des trains en retard,
Des amours manqués,
Cachés dans des armoires,
Aux serrures rouillées.
Personne n’a la clé…

Johanna,
Je n’ai pas su te voir;
Ou je n’étais pas prêt;
J’ai tenté d’y croire,
Mais pas assez.

Les nuits trop blanches,
Je rêve d’une revanche;
Un come-back chez toi,
Johanna.

Sur mon piano,
Quand je perds ma voix,
Ne sonne qu’un seul mot:
Johanna.
Tu sais,

Il y a des trains en retard,
Des amours manqués;
Des trésors bien enfouis,
Aux jardins secrets
Des cœurs à l’abri.

Johanna,
Je n’ai pas su te voir;
Ou je n’étais pas prêt;
J’ai tenté d’y croire,
Mais pas assez.
Etre amoureux
Dans une impasse,
C’était nous deux,
Johanna.

C’était trop tôt,
Trop tôt pour moi…
Comme un cadeau
Qu’on ne mérite pas.

Il y a des trains en retard,
Des amours manqués;
Des contes et des histoires
Comme inachevés…
Le livre est fermé.

Johanna,
Je n’ai pas su te voir;
Ou je n’étais pas prêt;
J’ai tenté d’y croire,
Mais pas assez.

Enregistré en janvier 2016 au Boss Hog Studio.

Voix, guitares, chœurs: Or Koskas
Piano, clavier: Samuel Leroy
Basse: Sébastien Descarpentries
Batterie: Loïc Torchon
Photographe: Marie Uribe
Graphisme: Or Koskas