Chocolat

CHOCOLAT (CHOC ‘OLA)

Paroles: Samuel Leroy – Or Koskas
Musique: Samuel Leroy – Or Koskas

Choc’ola, on est chocolat.
Dans nos cœurs, il y fait trop froid.
Choc’ola, on est chocolat glacé.
Choc’ola, on est chocolat.

Les blessures et les coups
Ne nous atteignent plus.
Tu est blindée de tout,
Ca devient dur d’être ému.

Dans l’malheur, je suis fort,
Mais tu as la médaille d’or.
Et pour le bonheur, là,
On est médaille en chocolat.

Tu as greffé un moteur,
Et un turbo sur mon cœur.
Y’a plus qu’la réussite
Qui te motive et qui t’excite.

Faut dire que dans l’amour,
On a connu de plus beaux jours:
Les routines de nos nuits,
J’te raconte pas le choc au lit!

Choc’ola, on est chocolat.
C’est une débâcle,
Faut voir le spectacle.
Choc’ola, choco, là,
On est chocolat chaud
Choc’ola, on est chocolat.

Faut-il que tu sois pistache,
Pour vivre une vie sans tâches?
Pour voir tes yeux qui brillent,
Faut-il devenir myrtille?

Pour que tu vives à l’aise,
Faudrait peut-être devenir fraise…
Tant qu’tu marcheras comme ça,
On s’ra toujours chocolat.

Tu n’as plus qu’une croyance,
C’est celle de l’apparence.
Mais vaut mieux une fois être,
Plutôt que dix paraître.

Pour le culte du corps,
Tu as la médaille d’or.
Pour le culte du cerveau,
Là c’est médaille en choco.

Choc’ola, on est chocolat.
On tombe de haut,
On est cacao.
Tant qu’tu m’prendras la tête,
On s’ra chocolat noisette.
Choc’ola, on est chocolat.

Choc’ola, on est chocolat.
Amour has been,
Chocolat praline.
Tu broies du noir tout le temps,
On est chocolat blanc.
Choc’ola, on est chocolat.

Devant ma tasse de chocolat,
Tu TOUCH, tu TCHAT,
Tu SELFIE, tu TAG.
Devant ta tablette en chocolat,
Quelqu’un te drague,
Mais ce n’est plus moi.

Choc’ola, on est chocolat.
Dans nos cœurs, il y fait trop froid.
Choc’ola, on est chocolat glacé.
Choc’ola, on est chocolat.

Choc’ola, on est chocolat.
Choc’ola, on est chocolat.
Choc’ola, on est chocolat.
Choc’ola, on est chocolat.

Enregistré en janvier 2016 au Boss Hog Studio.

Voix, guitares, chœurs, sifflé: Or Koskas
Guitares, clavier, chœurs: Samuel Leroy
Basse, chœurs: Sébastien Descarpentries
Batterie: Loïc Torchon
Chœurs: Clément Decrock
Photographe: Marie Uribe
Graphisme: Or Koskas